L'équipe du département de pharmacologie

FIELDS

CONTACT

 

 

 

Université Bordeaux 2 CHU de Bordeaux INSERM
Département Hospitalo-Universitaire de Pharmacologie de Bordeaux
fren

Liste des substances psychoactives

 

 

 

C

cachet
Terme général utilisé par le public pour désigner tout médicament présenté sous forme solide, prescrit ou non, destiné à une prise orale. Il s'agit d'un terme impropre, le cachet n'étant plus fabriqué par l'industrie pharmaceutique, à l'exception de quelques médicaments présentés sous forme de cachet effervescent ; désigne donc généralement, dans le langage commun, un comprimé ou une gélule.
Autres noms : cacheton, chéca.
caféine
C'est un des excitants les plus utilisés dans le monde. La caféine est le principe actif du caféier. On trouve également de la caféine dans le chocolat, le thé, la noix de kola, le maté. Cultivé à l'origine en Ethiopie, le caféier s'est répandu en Arabie dès le VIIIe siècle av.J.C. Elle a été isolée en 1821 par Runge puis synthétisée par Emile Fischer.
cannabis
Plante hallucinogène, dont il existe plusieurs variétés : Cannabis sativa, Cannabis indica, Cannabis ruderalis, etc.
Historique : Son utilisation est très ancienne puisque le cannabis aurait été utilisé depuis plus de 10 000 ans en Asie et en Afrique. En Chine, on retrouve des traces de son utilisation comme médicament 2700 ans av JC, de même qu'en Inde, en Grèce, en Europe de l'Est. Il a été introduit dans les pays européens simultanément par les soldats de Bonaparte et par les médecins anglais au retour des Indes. Interdit depuis 1937 et classé comme stupéfiant, le principe actif principal du cannabis est le delta9-tétrahydrocannabinol ou D9-THC, isolé en 1964. En fait, le cannabis contient de très nombreux principes actifs (plus de 400), dont certains (une soixantaine) sont proches du D9-THC. Les principales régions productrices sont l'Asie (Inde, Thaïlande et Népal principalement), l'Amérique (Canada, Etats Unis, Mexique, Colombie et Jamaïque), le Moyen Orient (Liban, Pakistan, Afghanistan et Yémen), l'Afrique (traditionnellement Maroc et Kenya, mais presque tous les pays africains produisent actuellement du cannabis), l'Europe de l'Est (Kazakhstan, Tadjikistan, Caucase, Ukraine), l'Europe de l'Ouest (culture industrielle quasi exclusivement aux Pays Bas ; dans les autres pays européens, il s'agit surtout de culture artisanale destinée à la consommation personnelle). La production annuelle mondiale est de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers de tonnes. En ce qui concerne le trafic, l'Espagne est la principale voie d'entrée du cannabis destiné à la France ou à d'autres pays européens en provenance du Maroc.
Présentation : le cannabis est utilisé sous différentes formes :
- l'herbe. Il s'agit des feuilles, tiges et sommités fleuries, séchées. Selon les lieux,l'herbe est appelée marijuana en Amérique, kif au Maroc, ganja en Inde et à la Jamaïque.
- la résine. Elle est obtenue en roulant les feuilles de la plante femelle et en ajoutant la poudre obtenue des plants séchés et secoués. Elle se présente sous forme de plaques compactées de couleur verte, brune ou jaune selon les régions de production.
- l'huile, plus rarement utilisée et très concentrée. C'est un liquide visqueux, voire goudronneux, vert ou brun foncé, extrait du cannabis avec des solvants (alcool à 90°, éthanol).
Les cigarettes de cannabis portent divers noms : bédo, beuz, bonheur, cône, cornet, deux feuilles, joint, jogo, joko, marocco, oinje ou oinj, pétard, poteau, spliff, stick, tarpé, tarfion, etc.
Les différentes doses de cannabis sont le plus souvent exprimées en unités telles que le " zeudou " (verlan de douze correspondant à 12g), le " meug " (verlan de gramme), le " dix keusses " soit un achat de 100 FF (keusse est le verlan de sac) correspondant à une " barrette " (ou retteba en verlan), la " save " (morceau de résine de la taille et la forme d'une savonnette).
Statut : stupéfiant , tableau I, sous contrôle international
Autres noms : Acapulco gold, Acapulco red, ace, Afghan, African black, African bush, airplane, Angola, ashes, Atshitshi, Aunt Mary, Baby, Baby bhang, bale, Bambalacha, bar, BC budd, bédo, belyando spruce, beu, beuh, beuher, bhang, black bart, black ganga, black gold, black gungi (Inde), black gunion, black hash, black Maria, black mo, black moat, black mote, black powder, black Russian, blazebone, blonde, blond hash, blue de Hue, blue sage, blue sky blond, blunt, bo-bo, bo-bo bush, bone, bong, Boo, boom, border, boulette, broccoli, brown weed, buds, burnie, butter, butterflower, buzz, cam red, cam trip, Canbodian red, Canadian black, cana, Canamo, canappa, canned satira, cereal, chanvre indien, Charas, Cheeba, cheeo, Chiba, Chicago black, Chicago green, chichon, chippie, chira, chocolate, chronic, Churus, Citral, coli, coliflor tostao, Colombo, columbus black, Colorado cocktail, crazy weed, crying weed, Dagga, daube, dew, diambista, dimba, ding, dinkie, ditch, ditch weed, djamba, Dona Juana, Dona Juanita, doobee, doobie, doopie, dope, doradilla, double zéro, dow, draf weed, drag weed, draw, dubbe, dubie, duby, durog, duros, dyname, elog-naam, endo, esra, Fallbrook redhair, feuilles de canna, flower, flower tops, foin, fraho, frajo, fuma d'Angola (Portugal), fumette, ganga, gange, gangster, gandjah, ganja, ganjah, gash, Ghana, giggle weed, gold, golden leaf, gold star, goody goody, goof butt, grass, Greta, Grifa, haircut, hasch, haschich, hash, hay, hemp, herbe, herbe aux cent noms, hubba, huile, huile rouge, Indian boy, Indian hay, Indo, Indonesian bud, J, Jane, jive, jive stick, joint, jolly green, joy smoke, joy stick, Juanita, Juan Valdez, juja, ju-ju, Kali, Kansas grass, kashmiri, kaya, Kentucky blue, KGB (Killer Green Bud), kif, kiff, killer weed, kumba, lakbay diva, laughing grass, laughing weed, Lebanese, libanais, Lima, llesca, loaf, lobo, loco weed, love weed, machinery, macon, Maggie, magic smoke, Mahjuema, Manhattan silver, Marie-Jeanne, marihuana, marijuana, marocain, Mary, Mary and Johny, Mary Ann, M.J., Mary Jane, maui wauie, meggie, Mexican green, Mexican locoweed, M.O., modams, moota, moquette, motah, mother, M.U., mutah, nugget, oinj, or swazi, pakalolo, Panama, Panama red, pakistanais, Pakistani black, pet, pétard, pneu, pocket rocket, poke, pollen, pot, potaguaya, ragweed, rasta weed, reefer, résine, root, rope, salt and pepper, sasfras, savonette, ses, sen, sess, sezz, shake, shira, shit, siddi, sins, sinsemilla , skrunk weed, skunk, smoke, snop, soles, space cake, spiff, stick, stinckweed, stuff tea, suns, tablette de chocolat, taima, takkouri, tcherno, teuch, teush, teuchi, teushi, thaï, thaïlandais, weed, whack, yellow submarine, yen pop, yerba, Zacatecas purple, zamal, zambi, zero.
champignons
Terme très général pour désigner des champignons hallucinogènes contenant de la psilocybine et de la psilocine. Ces champignons sont ubiquitaires et l'on trouve différentes variétés.
Statut : psychotrope , tableau I, sous contrôle international.
Autres noms : boomers, champs, champignons magiques, champignons sacrés, God's flesh, hombrecitos, las mujercitas, liberty caps, magic mushrooms, mushies, mushrooms, musk, pizza, psilo, purple passion, sacred mushrooms, toppings, shrooms, Silly Putty, simple Simon.
chlordizépoxide
Voir Librium®.
cocaïne
Alcaloïde naturel des feuilles de coca (Erythroxylon coca), arbuste originaire du Pérou mais actuellement cultivé dans toutes les Andes. La cocaïne est un excitant.
Historique : la cocaïne est utilisée traditionnellement depuis plus de huit siècles en Amérique Centrale, en Amérique du Sud et aux Caraïbes, sous forme de feuilles de coca mâchées. Elle a occupé une place importante dans la culture religieuse et rituelle des Incas. Elle a été isolée, sous forme de sel (chlorhydrate) de la feuille de coca en 1857 par Albert Nieman. Utilisée en thérapeutique en France comme fortifiant au siècle dernier (vin tonique Mariani à la coca du Pérou), elle a été popularisée aux Etats Unis par le soda en contenant, le Coca Cola®. Inventé en 1886 par John Pemberton, un pharmacien de Géorgie, le Coca Cola® a été au début utilisé comme stimulant et contre les maux de tête. Quelque temps plus tard, un autre pharmacien, Asa Candler, reprenait le Coca Cola® et fondait la société du même nom. Au passage, il modifiait la formule en remplaçant l'eau plate par de l'eau gazeuse et le vin par de l'extrait de noix de kola. La forme traditionnelle de la bouteille en verre de Coca-Cola® est celle de la graine de coca. La cocaïne étant depuis longtemps classée comme stupéfiant, le Coca-Cola® ne contient plus de cocaïne depuis le début du XXe siècle (il contient toujours de la noix de coca mais décocaïnisée). La cocaïne est le seul anesthésique d'origine naturelle (anesthésique local), peu utilisé en France comme tel, sauf en dentisterie. Sigmund Freud et Carl Koller répandirent l'utilisation de la cocaïne comme traitement de la dépendance à la morphine.
Utilisation : la cocaïne, prototype des substances excitantes, est utilisée par voie intraveineuse (durée d'action très courte de l'ordre de quelques secondes), par voie orale (durée d'action : 30 à 45 mn), mais surtout par voie nasale (utilisée depuis les années 20 (durée d'action : 3 à 5 mn). Plus récemment, depuis le début des années 80 la cocaïne est fumée, sous forme de cocaïne base, plus souvent appelée crack, le délai d'action est très bref : 5 à 8 secondes, la durée d'action de 12 à 15 mn).
Production : La coca est cultivée dans les zones montagneuses d'Amérique Centrale et du Sud (Pérou, Bolivie, Colombie, Equateur, Guatemala) et en Indonésie (Java). Les portes d'entrée de la cocaïne en France sont les ports polonais de la Baltique, Prague (par voie aérienne), l'Espagne. La coca est généralement transformée par les paysans producteurs en pâte-base (pasta). Les feuilles de coca sont mélangées à diverses substances : kérosène, essence, carbonate de potassium, acide sulfurique, chaux vive, acétone, etc. et le mélange est piétiné, pendant des heures, par le vendangeur (le pisacoca). A partir de 250 à 500 kg de feuilles de coca, on obtient environ 2,5 kg de pâte-base qui permettent d'obtenir 1 kg de cocaïne. De petites quantités de pâte-base sont destinées à la consommation locale : la pâte-base est fumée, parfois après avoir ajouté du cannabis. La pâte-base est généralement envoyée en Colombie, pays où la production de coca est relativement faible, mais principal pays de raffinage et d'expédition de la cocaïne. Les cartels colombiens " traitent" environ 450 tonnes de cocaïne par an, dont la majorité est exportée vers les Etats Unis (250 à 300 tonnes) ; environ 50 à 80 tonnes partent vers l'Europe. La cocaïne, telle qu'elle est vendue au marché noir, est souvent coupée avec divers produits : aspirine, soufre, tétracaïne, procaïne, etc.
Le crack est apparu dans les années 80 : il s'agit de cocaïne sous forme de base qui peut être fumée, alors que la cocaïne traditionnelle est du chlorhydrate de cocaïne, instable à la chaleur qui perd donc ses propriétés lorsqu'elle est chauffée. Le crack est préparé selon deux méthodes à partir du chlorhydrate de cocaïne : la plus ancienne (appelée basing ou base balling) utilise de l'éther ou d'autres produits inflammables pour obtenir de la cocaïne base sous forme de cristaux. Cette méthode permet d'obtenir une forme très pure. La deuxième méthode pour préparer le crack (appelée cheap basing ou dirty basing), plus récente, fait appel au bicarbonate de soude et à la chaleur. Elle laisse de nombreux résidus et impuretés.
Autres noms : All-American drug, Angie, Aunt Nora, basay, base, basuco, bazulco, Bernie, Bernie's flakes, Bernie's gold dust, Bernice, big bloke, big C, big flake, big rush, bigornette, Billie hoke, blanche neige, blow, Bolivian marching powder, booger, bouncing powder, booth, bubble gum, burese, burnese, C, caine, cake, California, California cornflakes, candy C, carrie, carry, Cecil, C-dust, C-game, Charley, Charlie, Charly, cholly, coca, coco, coconut, coke(s), cola, colombienne, Corine, cornflakes, Corrine, dama blanca, divits, double bubble, dream, duct, dust, flake, Florida snow, freeze, friskie powder, gift-of-the-sun, gin, gire, glad stuff, gold dust, green gold, happy dust, happy powder, happy trails, heaven, heaven dust, Henry VIII, hunter, icing, Inca message, ivory flakes, jelly, joy dust, kéco, Koks, lady, Lady caine, Lady snow, ligne, line, love affair, mama coca, merck, mobeles, mosquitos, movie star drug, mujer, neige, neige blanche, nose candy, nose powder, oyster stew, paradise, paradise white, perico, Peruvian, Peruvian flake, Peruvian lady, péruvienne, pimp, pitillos, polvo blanco, powder diamonds, railers, reniflette, respirette, ringer, rocks, Schmeck, scorpion, serpico 21, she, snow, snowcones, snow white, society high, toot, star dust, the champagne of drugs, white dust, white girl, white horse, white mosquito, yeyo.
codéine
opiacé, alcaloïde naturel de l'opium, isolé en 1824 par P.J. Robiquet ; utilisée en médecine comme antalgique (traitement de la douleur) et comme antitussif (traitement de la toux) ; utilisée par voie orale ou par voie intraveineuse ; nom de la spécialité la plus connue pour son détournement en France : Néo-Codion®.
Statut : stupéfiant , tableau I, sous contrôle international.
Autres noms : néo, pops, school boy.
crack
= cocaïne (base) préparée à partir du chorhydrate de cocaïne (voir cocaïne).
Statut : stupéfiant.
Autres noms : apple jacks, Baby T, bad, baise, ball, base, baseball, beautiful boulders, beben, beemers, Bill Blass, bings, B.J.'s, black rock, blowout, bobo, bolo, bone crusher, bones, botray, boubou, boulya, brick, bullion, bump, bunk, caillou, cap, Casper the ghost, chemical, chewies, chocolate ecstasy, cloud, cloud nine, cookies, crack, crack cocaïne, crib, crunch & munch, demolish, devil's dandruff, devil's smoke, dice, dime special, dip, double yoke, egg, fat bag, fifty one, fish scales, free base, French fries, fries, fry, garbage rock, girl, glo, gravel, groceries, hail, half track, hamburger helper, hard live, hard rock, hot cakes, hubba, ice cube, issues, Johnson, kangaroo, kakomo, kokomo, kryptonite, mixed jive, one-fifty-one, parlay, patico, pebbles, pestillos, piedras, piles, pony, primo, raw, roca, rock(s), rocks of hell, Rocky III, rooster, rox, Roxanne, roz, schoolcraft, scramble, scruples, sightball, slab, sleet, snow soke, super cocaine, top gun, troop, wave, white, white ghost, white sugar, white tornado, yahoo, yale.