L'équipe du département de pharmacologie

DOMAINES

CONTACT

 

 

 

Université Bordeaux 2 CHU de Bordeaux INSERM
Département Hospitalo-Universitaire de Pharmacologie de Bordeaux
fren

Etude et dosages de l'imatinib

 


 

Traitement par imatinib

Premier anti cancéreux de la famille des anti tyrosine kinases, l'imatinib mésylate (Glivec®) s'est imposé comme le traitement de référence en première ligne de la leucémie myéloïde chronique (LMC), en raison de son efficacité et de sa bonne tolérance.

Il est actuellement également prescrit pour le traitement de certains cas de tumeurs stromales gastrointestinales (GIST) : traitement standard pour les GIST localement évoluées inopérables et/ou métastatiques [1], il a obtenu en mai 2009 l'approbation de la Commission Européenne pour le traitement adjuvant après résection de la tumeur chez les patients présentant un risque significatif de rechute [2].

 


 

Etude de la zone d'efficacité thérapeutique

L'effet thérapeutique de l'imatinib dépend de sa concentration plasmatique et un suivi thérapeutique des concentrations plasmatiques doit permettre au médecin d'adapter la posologie et d'optimiser l'efficacité du traitement pour son patient.
Dans cette optique, le laboratoire de pharmaco-toxicologie a initié en 2007 la "création d'une base de soin dans le cadre du suivi thérapeutique des concentrations d'Imatinib afin de préciser la zone d'efficacité thérapeutique dans le traitement de la LMC et des GIST". Cette étude, promue par le CHU de Bordeaux, est dirigée par le Pr. M. Molimard.

 


 

Avancement de l'étude - février 2010

Dosages effectués

Au 8 février 2010, 6029 dosages ont été réalisés au laboratoire pour le suivi thérapeutique de 3445 patients de 24 pays européens.
L'indication première est le suivi de LMC (86% des patients et 81% des dosages), 12 % des dosages étant réalisés dans le cadre de suivis de traitements de GIST (8% des patients).
Quelques échantillons (5% des dosages) sont également adressés pour le suivi de certaines formes de leucémies lymphoïdes aïgues à chromosome Philadelphie (LAL Phi+), de maladies du « greffon contre l'hôte » (GVH) ou encore certaines affections malignes ou bénignes de la peau (dermatosarcomes et sclérodermies).

 

Dosages plasmatiques d'imatinib (pour des pathologies identifiées)
Pathologies Dosages effectués Patients
LMC 4905 2973
LAL Phi + 261 106
GVH 31 15
Sclérodermies et dermatosarcomes 45 26
GIST 735 287
     

 

Diffusion de la méthode de dosage

Dans le cadre du programme EUTOS, le laboratoire de pharmaco-toxicologie a été désigné par Novartis comme le centre européen de référence et d'expertise pour le dosage de l'imatinib pour le suivi thérapeutique des patients atteints de LMC. Nous avons entrepris la diffusion de la technique de dosage aux différents laboratoires de pharmacologie et à ce jour, la méthode a été validée dans 35 laboratoires en Europe.

 

Analyse des données
Les résultats de l’analyse du mois de décembre 2009 confirment le seuil de concentration efficace à 1000 ng/mL pour la LMC avec une meilleure probabilité d’obtention d’une réponse cytogénétique et moléculaire au-delà de ce seuil.

Nous développons actuellement notre étude sur le STP des GIST avec pour objectif la détermination d’un seuil de concentration efficace permettant d’augmenter la survie sans progression. Une étude récente menée sur les GIST localement avancées inopérables et/ou métastatiques a par ailleurs montré une meilleure réponse chez les patients ayant des concentrations plasmatiques supérieures à 1100 ng/mL [3].

Nous comptons sur ceux qui n'ont pas de centre de dosage pour poursuivre l'implémentation de notre base.

 

Newsletters

Des informations complémentaires sur le déroulement et l'état d'avancée de l'étude sur les LMC et les GIST sont disponibles dans la newsletter GIST et la newsletter LMC.

 


 

Demandes de dosages

Les médecins qui souhaitent bénéficier pour leurs patients du suivi thérapeutique centralisé proposé dans le cadre de l'étude, adressent au laboratoire de pharmaco-toxicologie les échantillons sanguins selon le protocole de prélèvement. Ces échantillons sont envoyés avec une fiche de demande adaptée à la pathologie traitée dûment complétée par le médecin au moment de la prescription du dosage. Les patients auront au préalable été informés par leur médecin des objectifs et modalités de l’étude ainsi que de leurs droits au regard de l’utilisation des données par la note d’information ci-dessous

Les versions 2009 françaises et anglaises de ces documents sont téléchargeables sur ce site :

 

Pour tout renseignement : imatinib@chu-bordeaux.fr

 

 

 

 


Références

  1. Casali P G et al., Ann Onc, May 2009; 20: iv64 - iv67
  2. DeMatteo R et al.,The Lancet, 2009, 373: 1097-1104
  3. Demettri G. D. et al J Clin Oncol 27, 2009: 3141-3147