L'équipe du département de pharmacologie

DOMAINES

CONTACT

 

 

 

Université Bordeaux 2 CHU de Bordeaux INSERM
Département Hospitalo-Universitaire de Pharmacologie de Bordeaux
fren

Lexique de pharmacodépendance

 

Abus
Utilisation excessive et volontaire, permanente ou intermittente, d'une ou plusieurs substances, ayant des conséquences préjudiciables à la santé physique ou psychique.
Cas grave de pharmacodépendance ou d'abus
Pharmacodépendance ou abus létal ou susceptible de mettre la vie en danger, ou d'entraîner une invalidité ou une incapacité, ou provoquant ou prolongeant une hospitalisation.
Consommation
Utilisation ponctuelle, périodique ou chronique sans préjuger des conséquences éventuelles, médicales, sociales, etc.
Consommation festive
Consommation d'une substance lors d'événements ou manifestations de groupe, le plus souvent associés à de la musique (parfois improprement appelé usage récréatif).
Consommation problématique
Utilisation ponctuelle, périodique ou chronique entraînant des conséquences médicales et/ou sociales.
Médicament de substitution
Médicament utilisé comme substitut d'une consommation d'une substance illicite, dans un but de réduction des risques (médicaux, sociaux, etc.).
Dans le cadre d'une dépendance aux opiacés, un médicament de substitution doit idéalement correspondre aux critères suivants :
1) avoir les mêmes propriétés pharmacodynamiques que le produit à substituer
2) avoir une durée d'action longue (minimum 24 heures) de façon à éviter les fluctuations d'effet et en particulier les signes et les symptômes de manque
3) générer peu d'euphorie et avoir peu d'effet renforçateur pour le produit lui-même et les autres drogues
4) s'administrer par voie orale ou sublinguale et ne pas comporter d'attrait particulier pour les autres voies, en particulier intraveineuse
5) avoir un dossier d'autorisation de mise sur le marché dans cette indication, établie à partir d'un dossier d'enregistrement comportant à la fois des données d'activité thérapeutique (essais cliniques comparatifs) et de sécurité clinique
6) être compatible avec une qualité de vie sociale satisfaisante.
Pharmacodépendance
Ensemble de phénomènes comportementaux, cognitifs et physiologiques d'intensité variable, dans lesquels l'utilisation d'une ou plusieurs substances devient hautement prioritaire et dont les caractéristiques essentielles sont le désir obsessionnel de se procurer et de prendre la ou les substances en cause et leur recherche permanente ; l'état de dépendance peut aboutir à l'auto-administration de ces substances à des doses produisant des modifications physiques ou comportementales qui constituent des problèmes de santé publique.
Sevrage
Arrêt d'exposition à une substance. Cet arrêt peut se traduire par un phénomène de rebond (exacerbation des symptômes préexistants). Un syndrome de sevrage (comportant des signes cliniques non présents jusque là) peut survenir, pouvant traduire l'existence d'une dépendance physique. Le sevrage peut être spontané ou provoqué (par l'administration d'un antagoniste).
Substance
Produit contenant un ou plusieurs principes actifs, avec ou sans propriétés psycho-actives connues et pouvant faire l'objet d'une consommation abusive, festive, problématique ou à des fins de dopage ou des fins criminelles.
Traitement de substitution
Dans le domaine de la pharmacodépendance, traitement utilisé chez un sujet dépendant à une substance dans une perspective de réduction des risques (diminution des risques d'infection virale lors de l'utilisation intraveineuse, de décès par surdosage, de délinquance ou de prostitution, etc. dans le cas d'une dépendance aux opiacés ; diminution du risque cancérigène, cardio-vasculaire, etc. dans le cadre d'une dépendance au tabac).
Le traitement de substitution doit associer un médicament et une prise en charge globale. Ce traitement doit permettre la prévention des rechutes. À plus ou moins long terme, l'objectif secondaire peut être d'obtenir un sevrage complet.